Intégration pendulaire

Publié le par Who

Des reflets du métro, en écho morne et pâle
La clocharde avinée entame son dernier râle
Dans les cohortes aberrantes
Des hautes foules absentes.

Les promotions en organisation sereine
S'étalent, malgré nous,au dessus de terre
Et soumettent la consommation, à perdre haleine
Sous le diktat d'une nuée de publicitaires.

L'orientation d'une vie répond à une logique
Similaire à celle d'un camion frigorifique :
Elle se meut promptement en des nuits volubiles
A l'intérieur, une viande froide
Au goût malhabile.

Un hermite troglodyte plutôt bas de plafond
Sous fond de silence, nous avait (pourtant) mis en garde
contre ces tristes désirs sur lesquels on s'attarde,
Son désir réside en un bouleversement profond.

La pénétration de l'homme dans des sphères propices
Tue, Mon amour, nos perspectives alentours,
A 20h, nous percevrons l'idée de justice.

Publié dans Po-M

Commenter cet article