Jeff Buckley & l'avaleuse de sabres.

Publié le par Who

Mon corps
Encore chaud
Flotte entre deux eaux.
Au fond des gorges du Mississippi,
Marqué par la rectitude de ces berges,
Mon doux espoir en toi rejaillit
Sur tes dents alignées contre ma verge.

Ce soir, en blanc,
La télé crachait
Son ode à l'hypermodernité.
Un philosophe allemand
Y conspuait
Les besoins de mobilité.

Et toi,
Tout en ondulation macabre,
Tu ne reniais pas
Ton destin d'avaleuse de sabres.

Publié dans Po-M

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article