Les femmes des hypermarchés

Publié le par Who

Les femmes des hypermarchés
Aux besoins de modernité
Se confondent et s'enchevêtrent
En leur sainte quête aux emplettes.

La ménagère de 50 ans
S'inscrit en coeur de cible,
"Mon mari aura du hareng"
Dit-elle, regard livide.

L'alignement de jeunes caissières
Répond à celui des packs de bières
Dans les sourires concentriques
Des clients du Prisunic.

Et toi, d'un regard frivole
D'une beauté de magazine,
Je t'inscris en tête de gondole
De ma montée d'aubergine.

Ma douce,

A chaque ouverture du dimanche,
J'invoque, je prie la concurrence
d'opter pour une autre forme de bonheur,
En dehors de leurs congélateurs.



Publié dans Po-M

Commenter cet article