Cycle 37

Publié le par Who

Il y a quelque chose de louche dans la rosée du matin,
Quelque chose de putride dans l’odeur du jasmin,
Une sensation d’avril que les faits sont dociles,
Un frisson assez laid, nos boyaux sont percés.

J’ai acheté du jambon de Parme,
Ma carte de crédit est en panne
Et sur le ticket le nom de la caissière,
J’imagine mon sexe qui traverse ses viscères.

A la sortie du supermarché Champion,
Nous ne penserons plus à mal,
Sous couvert des bruits de la circulation,
Nous voguerons vers le chaos végétal.

Tu sembleras sereine,
Une allure de petite chienne
Sur le chemin de la roseraie
Et dans mes yeux ta main
N’est pas la sienne,
Peut être qu’un jour j’oserai…

On dira ce que l’on voudra,
Le jardin des plantes n’est pas une réussite.
Devant nous un cadavre de rat,

Et toi tu me parles de ta cellulite.



Publié dans Po-M

Commenter cet article