Hubble, Bobble

Publié le par Who

Expansion, expansion,
Le rose aux joues, heureuse,
Passent au loin les nébuleuses
De frêles comètes au travers de ta tête,
Puis les frissons qui scintillent
En affleurant la moëlle,
Ta bouche,
Mon univers maculé d'étoiles.


Publié dans Po-M

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mijo 11/11/2008 10:39

l'espace variable ...
j'aime celui ci : il a la profondeur d'un trou noir
et la pulsation d'un quasar

juste un tout petit quark dans la virgule après heureuse
j'attendais -compte tenu de l'accord avec expansion une "faille temporelle" plus importante ( histoire de prendre son souffle avant la plongée dans l'hyperespace de la bouche )

mais cela n'enlève rien à l'attractivité du poème...

Mijo